Le nouveau souffle suisse

De l’espace, des manières naturelles comme le bois, la pierre et le cuir symbolise la Suisse selon Tony Chi célèbre architecte new yorkais et se retrouvent partout dans l’Hôtel InterContinental de Genève.

Construit en 1964, l’InterContinental de Genève est un 5 étoiles de 18 étages parmi les plus hauts de la ville. La décoration n’avait pas été renouvelée depuis, il était temps pour l’hôtel de trouver un nouveau souffle. C’est Tony Chi, architecte décorateur new yorkais de réputation internationale et d’origine chinoise qui l’a entièrement rénové. Il n’avait pu participer aux premiers appels d’offre de 1990. Or, aucun des projets ne convenaient et ce n’est qu’un ou deux ans plus tard que l’architecte est disponible pour un second appel offre qu’il remportera, sa vision correspondant exactement à ce que le propriétaire souhaitait. Et ce ne sont pas moins de 40 millions de Francs Suisse, qui ont été injecté dans la rénovation des espaces publics pour matérialiser cette vision. « Ce projet a été parmi les plus gratifiants dans lesquels j’ai travaillé ces derniers temps. L’objectif était de fournir à l’hôtel un aspect complètement neuf, moderne mais classique. » expliquait Tony Chi en 2006. Aujourd’hui, avec le recul, il indique qu’il « voulait y célébrer la nature. Par conséquent, tout objet et art décoratif reflètent et/ou sont inspirés par la nature. Ainsi, depuis que l’hôtel est un point de repère, l’espace a pris un tour moderne. La composition de tout art est un mouvement moderne. »

L’art et l’artisanat d’art occupent donc une place place très importante dans ce 5 étoiles où chaque objet et chaque meuble se tiennent à une place bien précise assignée par l’architecte. Celui-ci n’hésite pas à revenir régulièrement dans l’hôtel afin que « vérifier » que son ordonnancement n’a pas été bouleversé. La raison pourrait en être le Feng Shui où chaque objet à sa place déterminée. Même si Tony Chi reconnaît ne pas être un expert dans ce domaine, il en respecte les principes et les manifestations de manière générale. « Le Feng Shui parle d’harmonie développe-il, et je crois que l’harmonie est un équilibre tangible de l’espace intangible. » Parmi, les nombreux artisans d’art ayant participé à la rénovation, la maison Orgiazzi, ferronniers d’art à Lyon, qui a travaillé à la décoration du nouveau Louvre à Paris, a signé la monumentale porte d’entrée haute de 8 mètres toute en bronze et faite à la main. Surprenant aussi, le travail de l’artiste coréen Lee Jae Hyo, comme sa sculpture en bois veillant sur la réception, les boules de brindilles dans le lobby au dessus des cheminées ou la table d’entrée du restaurant Woods. Ou encore l’incroyable mur de miroirs éclatés fragmentant l’espace et démultipliant les visions du Bar des Nations réalisé par l’artiste new yorkais M. Troy qui a la particularité d’être aveugle.

Nous laissons de côté l’immense salle de bal dont les plaques murales en argent sortent des ateliers de la maison Christofle pour les chambres. De la chambre supérieure de 25m2 à la Lake Geneva Suite de 50m2 en passant par l’Executive Junior Suite, l’espace est présent offrant des vues sur le Jura, le Mont Blanc ou le lac Léman. « L’espace ! s’exclame Toni Chi, Je ne voulais pas créer des chambres, mais de l’espace. » La mission est bien remplie. Cette seconde tranche des travaux avec 40 autres millions de Francs Suisse doit s’achever cet été avec le 18e étage et ses suites immenses. Encore l’espace.

Lyria, le TGV Franco-Suisse prend son envol

Avec plus de 3,8 millions de passagers et un trafic en hausse de 10%, le TGV Lyria offre une alternative au transport aérien rapide sans les désagréments de l’enregistrement et des contrôles de plus en plus long à l’embarquement. Jusqu’au 28 mars les TGV Lyria des Neiges desservent les alpes vaudoise et valaisannes avec trois allers et retours par semaine et des correspondances très courtes pour les principales stations de ski de la région. Actuellement, le temps de trajet pour un Paris-Genève est de 3H22. Ce temps sera réduit à 3H05 pour le 2eme semestre 2010. De plus, les fréquences entre les deux villes augmenteront et passeront à 9, puis 10, allers et retours quotidiens. D’autres villes suisses sont desservies comme Berne, Lausanne, Bâle ou Zurich. Les tarifs restent doux avec un aller en tarif normal adulte à 126€ vers Genève et Lausanne en 1ère classe et un tarif loisirs week-end pour 180€ pour les mêmes destinations et conforts en passant la nuit de samedi sur place.

Vue de Genève, vers 1650-1660. Frans de Momper © MAH, photo : Yves Siza

L’art et ses marchés à Genève

Jusqu’au 29 août 2010, se tient au Musée d’Art et d’Histoire de Genève l’exposition « La peinture flamande et hollandaise (XVIIe et XVIIIe siècles) ». Avec plus de 100 tableaux, L’exposition met ainsi l’accent sur le goût pour la peinture flamande et surtout hollandaise dans les collections genevoises. On peut y contempler de fabuleux Rubens, Jan Victors ou Frans de Monper. Le dimanche 28 mars à 14 h 30 et à 15 h 30, le conservateur-restaurateur Victor Lopes propose à travers des démonstration et des expérimentations, « L’atelier du peintre : des outils à la couleur », une séance consacrée à l’outillage et aux matériaux employés par un peintre au XVIIe siècle. En entrée libre et sans réservation. Musée d’Art et d’Histoire de Genève +41 22 418 26 00

accueilarticle suivant