LVMH et l’hôtellerie de luxe

Voilà plusieurs années que le groupe du luxe à travers LVMH Hotel Management créé en 2009 s’investit dans l’hôtellerie très haut de gamme. Début août, le groupe a racheté à Adventurous Journeys Capital Partners, l’hôtel Saint-Bart Isle de France à Saint Barthélémy dans les Caraïbes. Qu’est-ce qui a fait la renommée de l’île ? La beauté de sa situation bien sûr. Mais surtout son hospitalité et son authenticité. C’est ce que les happy few et les rich and famous viennent chercher à Saint-Barth depuis David Rockeffeler. Celui-ci y achète une propriété en 1957 et voilà la perle des Caraïbe lancé sur la planète jet set ! Mais aussi auprès des américains qui représentent aujourd’hui 75% des touristes, facilité en cela par la proximité avec les USA. Dans le panier du géant du luxe ont trouve déjà le palace Cheval Blanc de Courchevel, mais aussi le White 1921, un boutique-hôtel ressuscitant la mythique Maison Blanche de Saint Tropez. En novembre prochain s’ouvrira un Cheval Blanc à Randheli au nord des Maldives. En 2015 est prévu un autre Cheval blanc à Oman sur l’île d’Al Sodah au large du sultanat. Selon le quotidien Libération (d’après une source proche de LVMH fin 2012), dans son édition numérique du 2 août dernier, un projet Cheval Blanc en Égypte sur l’île d’Amoun à Assouan serait actuellement à l’étude. Cependant la situation politique actuelle en Égypte ne permet pas d’en savoir plus. A Paris, la Samaritaine rénovée accueillera un autre Cheval Blanc d’ici quelques années.