VinEstival, 1er festival d’oenotourisme en France

Que faire pendant les vacances de pâques à part se gaver de chocolat sous toute ses formes, d’agneau, ou de courir comme un lapin à la recherche de sucreries ? Eh bien, participer à la deuxième édition de VinEstival du 20 au 22 avril prochain à Mâcon en Bourgogne du Sud.

Incroyable, la France, un des pays de cocagne du vin, ne possédait pas de festival consacré à l’oenotourisme pourtant de plus en plus en vogue dans le monde. C’est pourtant chose faite depuis 2011 grâce à l’Office du Tourisme Mâconnais / Val de Saône à Mâcon en Bourgogne du Sud. La grande nouveauté cette année sera la participation du grand public au jury du Concours des Grands Vins de France. Ce festival est aussi une occasion de découvrir une région de France, le Mâconnais riche en villages et vignobles autour de Mâcon.

Durant ce week-end, le pass Festivalier donne accès aux manifestations qui auront lieu dans tout le Mâconnais. On peut citer une virée au « Printemps des Viré » dans les vignes et dans une trentaine de caves de Viré-Cléssé, une des 6 appellations du pays mâconnais. Mais aussi une entrée illimité au salon des vins de Mâcon, la possibilité de participer aux coulisses de la 58ème édition le 21 avril, réservées aux professionnels et d’avoir la chance d’être parmi les 2200 juges venus su monde entier. Ce sera aussi l’occasion d’apprendre à déguster le vin et compléter sa cave. Enfin, à L’ Atrium de Pouilly-Fuissé, vous pourrez profiter de la dégustation des 5 terroirs du Pouilly-Fuissé.

Vous pourrez suivre mon expérience du VinEstival sur Twitter et lors d’un prochain compte rendu ici.

© La Source des Fées

Comment y aller et se loger ?

A 1H45 de Paris et 2H de Marseille en TGV, à 1H30 de Genève et 45mn de Lyon en voiture, le Mâconnais n’est pas une enclave inaccessible. C’est une destination idéale de week-end au printemps, au moment où la nature se réveille et où les citadins que nous sommes sont en manque de senteurs et de verdure. Quitte à se faire plaisir, profitons des châteaux et demeures au coeur des vignobles transformés en chambres d’hôtes. La Source des Fées à Fuissé, un domaine viticole de 8ha et une demeure du 18e siècle avec 4 chambres d’hôtes, propose un séjour de 2 nuités pour 2 personnes petit déjeuner inclus à partir de 230 €, le pass VinEstival de 25 € avec une bouteille de vin du domaine offerte et la location d’une voiture du 20 au 22 avril à partir de 109 €, soit un package de 364 € sans le train pour le week-end.
Vous souhaitez plus luxueux ? Alors essayez le Château de Besseuil, lui aussi du 18e siècle au milieu d’un vignoble de 4ha. Vous serez logé dans les dépendances restaurées en 2005 accueillant 6 appartements haut de gamme traités de manière contemporaine, avec une oenothèque pour goûter les vins de la propriété et une piscine. Le séjour de 2 nuités en chambre double, petit-déjeuners et un dîner pour 2 personnes à 460 € propose aussi de joindre le pass VinEstival et une voiture de location. Une bouteille de Viré-Clessé sera offerte, soit un séjour à 594 € hors transport.

La Source des Fées 03 85 35 67 02
Château de Besseuil 03 85 36 92 49
Office du Tourisme du Mâconnais 03 85 21 07 07

Concours des Grands Vins de France

Au lendemain de la guerre, en 1954, quelques membres du Comité de la Foire Nationale des Vins de France lancent l’idée d’un concours où seraient jugés et promus les vins français. Ainsi, est né ce concours avec 68 échantillons de toutes les régions françaises. 10 ans plus tard, ce sera 450 échantillons représentés. En 1975, ce sont presque 4 000 échantillons qui participent. Aujourd’hui, le concours compte en moyenne 10 000 échantillons de tous le pays. Le comité nous indique que « Devant cette affluence d’échantillons, un travail considérable a été entrepris et réussi, celui de rassembler des dégustateurs compétents venant de toutes les régions de France mais aussi de l’étranger, dont les Etats-Unis, la Chine et l’Ukraine, pour juger avec efficacité et sérieux tous ces vins si différents. » Des médailles de bronze, d’argent et d’or sont distribuées aux lauréats des meilleures cuvées. 2010 est également l’année de tous les records avec 11048 échantillons inscrits.
(Source : Comité des Salons, Concours & Foire Nationale des Vins à Mâcon)

Vignes entre Klentnice et Pavlov, région de Břeclav. © Huhulenik

Les vins tchèques mis à l’honneur

L’édition 2012 invite la Tchèquie avec notamment des cépages propres à la Moravie et à la Bohême. La Moravie avec 95% de la production de vin se taille la part du lion en Tchèquie. Des cépage originaux donc, Veltinske zelené, Tramin cerveny, Svatovavrinecké, Frankovka, Saint Laurent, qui selon les spécialistes sont d’une grande qualité tant pour les blancs frais et élégants, que pour les rouges à la douceur épicée. En marge, le fameux Tokay de Hongrie sera aussi présent avec des dégustations de vendanges tardives, de vins de paille, passerillés et de vins de glace !